Concours de Professeur(e) de seconde classe en Informatique

Job description

Etablissement : IMT Mines Alès (Ecole nationale supérieure des mines d’Alès)

Centre de recherche et d’enseignement : Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes - CERIS. Unité mixte de recherche EuroMov Digital Health in Motion

Localisation : Alès

Date de prise de poste : Décembre 2022


Présentation de notre établissement et du CERIS

L’Institut Mines-Télécom

L’institut Mines-Télécom (IMT), grand établissement au sens du code de l’éducation, est un établissement public scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) placé sous la tutelle principale des ministres chargés de l’industrie et du numérique. Premier groupe d’écoles d’ingénieurs en France, il fédère 11 écoles d’ingénieur publiques réparties sur le territoire national, qui forment 13 500 ingénieurs et docteurs. L’IMT emploie 4500 personnes et dispose d’un budget annuel de 400M€ dont 40% de ressources propres. L’IMT comporte 2 instituts Carnot, 35 chaires industrielles, produit annuellement 2100 publications de rang A, 60 brevets et réalise 110M€ de recherche contractuelle.


IMT Mines Alès

Créée en 1843, IMT Mines Alès compte à ce jour 1400 élèves (dont 250 étrangers) et 380 personnels. Elle possède deux campus à Alès et est également implantée à Montpellier et Pau. Ses élèves sont des ingénieurs généralistes, des ingénieurs de spécialité (par apprentissage), des doctorants et des élèves de masters ou mastères spécialisés. Elle accueille de plus 500 stagiaires en formation continue professionnelle. L’école dispose de 3 centres de recherche et d’enseignement de haut niveau scientifique et technologique, qui œuvrent dans les domaines des matériaux et du génie civil, de l’environnement et des risques, de l’intelligence artificielle et du génie industriel et numérique (CERIS). Ces entités regroupent environ 85 enseignants-chercheurs permanents (dont la moitié HDR), 40 personnels de soutien à la recherche, 100 doctorants et post-doctorants, qui produisent chaque année plus 130 publications de rang A et 3M€ de contrats de recherche, dont un tiers de contrats directs avec les entreprises. Ces personnels de recherche contribuent à 6 unités de recherche, dont 4 UMR. IMT Mines Alès est accréditée à délivrer le diplôme de docteur dans 4 écoles doctorales. Elle dispose de 12 plateformes technologiques et compte 1600 entreprises partenaires. La créativité est une caractéristique forte qui irrigue toutes ses activités. L’école fut la première à créer un incubateur en 1984 (200 entreprises créées à ce jour, 1000 emplois). L’école offre des parcours professionnels riches et variés : les enseignants-chercheurs ont des possibilités de mobilités professionnelles dans les différentes écoles de l’IMT et peuvent également occuper s’ils le souhaitent des responsabilités au sein des directions fonctionnelles de l’école (direction des études, de la recherche, de l’international, du développement économique…) sur une partie de leur temps.

IMT Mines Alès a noué des partenariats structurants avec le CNRS et les universités de Montpellier, de Nîmes et de Pau. Les centres de l’école ont en particulier développé des collaborations scientifiques solides avec les unités de recherche HSM, LMGC, IPREM et EUROMOV pour constituer des unités mixtes de recherche.


Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS)

La personne recrutée sera affectée au Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS). Le CERIS comporte deux équipes de recherche, 2 départements d’enseignements ainsi que des plateformes technologiques. Dans ce cadre, elle conduira des activités de recherche, d’enseignement et de transfert technologique dans le domaine de l’informatique, en particulier du génie logiciel et de l’intelligence artificielle appliqués prioritairement aux sciences du mouvement et de la santé.

La première équipe de recherche, ISOAR (Ingénierie des Systèmes et des Organisations pour les Activités à Risque), opère dans le Laboratoire des Sciences des Risques (LSR). La seconde équipe de recherche, I3A (Informatique Image et Intelligence Artificielle), s’associe au Centre européen de recherche sur le mouvement humain pour s’intéresser à l’étiologie du mouvement humain dans l’unité mixte Digital Health in Motion en co-tutelle IMT Mines Alès et Université de Montpellier. Le CERIS assure la coordination et les enseignements de deux des départements d’enseignement d’IMT Mines Ales, les départements « Informatique et Intelligence Artificielle » (2IA) et « PeRformance Industrielle et Systèmes Mécatroniques » (PRISM).

La personne recrutée rejoindra l’équipe I3A (Informatique, Image et Intelligence Artificielle) du CERIS d’IMT Mines Ales qui a fusionné avec le Centre européen de Recherche sur le Mouvement Humain de l’Université de Montpellier pour créer l’Unité Mixte de Recherche EuroMov Digital Health in Motion (EDHM) en janvier 2021. Les recherches qui sont menées à EDHM visent à mieux comprendre l’étiologie du mouvement humain, considéré comme le niveau d’intégration des phénomènes biologiques et cognitifs, au cours de nos échanges informationnels permanents avec l’environnement. L’unité affiche trois thématiques principales : la première se concentre sur les lois régissant la perception humaine en mouvement et la synchronisation homme-environnement. La seconde consiste à fournir aux personnes en suivi de soins ou aux préparateurs physiques, un accompagnement informatisé personnalisé, sensible au contexte pour améliorer leurs comportements à fins de santé, qualité de vie ou de performance sportive en développant le génie logiciel. Et la troisième concerne une meilleure compréhension de l’apprentissage et de la complexité chez les agents intelligents, humains ou machines à travers les signatures motrices de la santé, des données cliniques et de l’activité neuronale en développant des modèles interprétables. Ces questionnements visent à terme à définir une théorie de la sémantique portée par le mouvement.


Description de l’emploi

La personne sera invitée à présenter les actions qu’elle envisage de mettre en œuvre pour servir au l’école.


Activités d’enseignement

Les enseignants-chercheurs de l'Institut Mines-Télécom ont la responsabilité de l'élaboration des programmes d'enseignement, de la coordination des équipes pédagogiques et des actions menées en matière d'innovation pédagogique. La personne recrutée sera donc amenée à participer, en fonction de ses domaines de compétences, aux activités d’enseignement de l'école qui incluent :

  • La formation d'ingénieur généraliste ;
  • La formation d’ingénieur de spécialité par apprentissage, en particulier la section InfRes ;
  • Les formations spécialisées (master, mastères spécialisés) ;
  • La formation doctorale.

Il sera demandé à la personne recrutée de participer à la recherche et à l’encadrement de missions de terrain dans le cadre de la pédagogie-action développée par l’école, ainsi qu’à du tutorat d’élèves. Une partie de ces enseignements pourra être effectuée en anglais, selon des modalités de pédagogie active ou sous forme de MOOC.

La personne recrutée interviendra principalement dans le département 2IA (Informatique et Intelligence Artificielle) de l'école, mais également dans le département PRISM (PeRformance Industrielle et Systèmes Mécatroniques) ainsi que dans les formations en tronc commun, où tous les étudiants doivent acquérir un socle de compétences en informatique.


Présentation du département « Informatique et Intelligence Artificielle » – 2IA

En pleine mutation technologique, nos organisations (industrielles, scolaires, médicales, gouvernementales, administratives ou financières) sont de plus en plus connectées et font appel à des outils et solutions informatiques laissant une part de plus en plus importante à l'intelligence artificielle. Le département « Informatique et Intelligence Artificielle », 2IA, propose aux étudiants de se spécialiser dans le développement d'applications logicielles pour relever les défis suscités par cette mutation. Il se décline en deux options en filière formation initiale et une filière par apprentissage :

Formation initiale Option - Intelligence Artificielle et Sciences des Données (IASD) forme des Data Scientists, et des informaticiens intégrateurs des technologies de l’IA qui pourront se  doter d’une forte spécialité dans certains domaines applicatifs (Image, Traitement automatique de la langue) ;

  • Formation initiale Option – Intelligence Artificielle et Ingénierie Logicielle (IAIL) forme des ingénieurs maîtrisant la qualité du logiciel. Cette qualité se traduit par des fondements scientifiques et techniques, outils et méthodes, nécessaires à la conception de systèmes logiciels et systèmes à composante logicielle. Pour compléter cette expertise en Ingénierie Logicielle, des fondamentaux d’Intelligence Artificielle permettront d’intégrer des approches automatiques de résolution de problèmes ou d’interprétation sémantique à des services logiciels innovants.
  • Filière par apprentissage - Spécialité Informatique et Réseaux par apprentissage (InfRes) : former des ingénieurs en informatique et réseaux, acteurs de la transition numérique des entreprises, capables de concevoir, développer et administrer de nouvelles applications informatiques ou de faire évoluer les systèmes et infrastructures réseaux

Au sein de ces trois filières, la personne recrutée interviendra sur différents volets de l’informatique, en génie logiciel et en intelligence artificielle en particulier. À noter que les enseignements d’options peuvent être dispensés en anglais.


Activités de recherche

Les activités de recherche théorique et appliquée de la personne recrutée s’inscriront plus particulièrement dans la problématique du génie logiciel et de l’Internet des Objets (IoT). La personne recrutée devra avoir des connaissances approfondies en ingénierie logicielle sur tout le cycle du produit de l’analyse des besoins aux phases de test et de maintenance. Des connaissances solides en intelligence artificielle et/ou en analyse de données seraient un plus. Il lui faudra faire valoir ses compétences sur des applications privilégiées en santé ou dans le sport.

La personne retenue intègrera l’équipe I3A pour rejoindre l’unité mixte EuroMov Digital Health in Motion. Elle s’intéressera donc aux systèmes et environnements intelligents qui peuvent aider les utilisateurs à améliorer leur santé, leur qualité de vie ou leurs performances athlétiques. Réciproquement, elle étudiera comment les modèles d’analyse des données de santé et du mouvement peuvent améliorer les techniques d’ingénierie des logiciels et d’intelligence artificielle, en améliorant par exemple l’empathie artificielle des systèmes numériques (sensibilité aux états physiques et psychologiques des utilisateurs).

Le/la candidat(e) veillera à développer une approche pertinente de l’ingénierie logicielle pour l’unité EuroMov Digital Health in Motion, déclinée pour des applications privilégiées en sciences du mouvement et de la santé et s’intégrant dans le cadre de projets interdisciplinaires.

La personne recrutée s’impliquera dans :

  • La définition des orientations scientifiques et des objectifs poursuivis sur son thème ;
  • L'identification d'innovations attendues en réponse à des problèmes industriels et sociétaux ;
  • La définition d'un programme de travail scientifique, son déroulement et sa valorisation au travers de publications et/ou de transferts (notamment via l'incubateur de l'école) ;
  • La formation doctorale ;
  • La représentation et l’animation dans sa communauté scientifique.

Ces travaux feront l'objet de directions de thèses. La personne recrutée sera chargée de l'animation de cette recherche en interne, mais également en externe par le biais de collaborations avec des organismes de recherche, d'organisations de rencontres scientifiques académiques et de rencontres de vulgarisation destinées au grand public.

La personne recrutée s’intégrera activement dans la dynamique de l’équipe I3A de l’Unité mixte de recherche EuroMov Digital Health in Motion qu’elle contribuera à animer ; elle aura vocation à s'impliquer activement dans le projet de l’unité mixte EuroMov Digital Health in Motion pour contribuer à son pilotage.


Activités de valorisation et de transfert technologique

La personne recrutée sera chargée de rechercher et monter des contrats de recherche avec des industriels ainsi que de rédiger des dossiers de demande de financements auprès d’organismes publics ou de programmes internationaux. A ce titre, elle pourra être amenée à assurer l'interface avec le partenaire contractuel, prendre en charge les objectifs scientifiques définis dans le projet, animer l'équipe projet et assurer le suivi de son déroulement, ainsi que la communication afférente.

D'autre part, la personne devra être capable de comprendre le processus d’exploitation commerciale de résultats de recherche pour être à même d’identifier les occasions de contribuer à la coopération entre la recherche académique, la recherche industrielle et les secteurs de production.

Enfin, la personne recrutée sera amenée à réaliser, dans son champ de compétences scientifiques et techniques, des actions destinées à accompagner des entreprises ou l’incubateur de l’école afin de favoriser la création de spin off et le développement d’entreprises technologiques.


FICHE DE POSTE

Job requirements

Profil et candidature

Profil recherché et critères généraux d’évaluation

La personne recrutée devra être titulaire d’une Habilitation à Diriger des Recherches en informatique. Une ou des expériences à l’international ou en entreprise après la thèse seraient des éléments positifs différenciants.

Ce poste nécessite une personne dynamique, impliquée, d’une curiosité intellectuelle notable, ayant l’expérience de montage de projets de recherche ou collaboratifs. Le titulaire fera preuve d’autonomie, d’esprit d’initiative, d’adaptabilité et de rigueur. Il possèdera une réelle motivation pour l’enseignement et pour la pédagogie, notamment sur des formes de pédagogie active, ainsi que pour les partenariats avec les entreprises. Il sera enfin au fait des préoccupations de sécurité.

Il est également attendu de réelles aptitudes et une expérience en organisation et travail en équipe : organisation de réunions, planification des actions, contribution à la rédaction de documents administratifs. Une très bonne pratique de l’anglais scientifique est indispensable.

La personne recrutée sera placée auprès du responsable de l’équipe I3A. Elle exercera principalement ses missions d’enseignement dans le cadre des départements d’enseignement 2IA et PRISM, mais également en tronc commun.

Elle devra avoir démontré ses capacités en matière d’animation de la recherche et de direction de thèses et justifier de compétences scientifiques et techniques de haut niveau.

Les principaux critères d’évaluation seront :

  • Expérience de management d’une équipe de recherche
  • Expérience significative en enseignement et notamment dans les nouvelles formes pédagogiques dans les domaines concernés ;
  • Capacité à renforcer la thématique de recherche (à compléter en fonction des expériences et connaissances souhaitées/ recherche partenariale…) ;
  • Capacités d’insertion dans le projet de l’équipe, du centre et de l’école ; pertinence du projet d’intégration ;
  • Production scientifique : qualité et nombre de publications dans des revues et conférences de rang A ;
  • Recherche partenariale : partenariats industriels directs, recherche collaborative, accompagnement de start-ups ;
  • Partenariats et expérience internationales ;
  • Maîtrise de l’anglais.

Conditions administratives de candidature

Le recrutement par concours est ouvert dans la discipline Informatique.

Les candidats doivent remplir les conditions statutaires des professeurs de l'Institut Mines-Télécom fixés dans le décret n°2007-468 du 28 mars 2007 modifié. Les candidats doivent être ressortissants d’un Etat membre de la Communauté européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen au jour du dépôt de leur candidature (loi 83-634 du 13 juillet 83 portant sur les droits et obligations des fonctionnaires. Art 5 et 5 bis).


Modalités de candidature

Pour retirer un dossier de candidature, merci d’envoyer une demande par mail à :

recrutements@mines-ales.fr.

Le dossier accompagné, notamment, d'un curriculum vitae faisant état des activités d'enseignement, des travaux de recherche et des relations avec le monde économique et industriel (10 pages maximum) et, à la discrétion des candidats, de lettres de recommandation, devra être adressé à :

IMT Mines Alès

A l'attention de Madame Géraldine Brunel

Service de gestion des ressources humaines

6 avenue de Clavières

30319 Alès cedex

Date limite de clôture des candidatures : 01/10/2022.

Une transmission électronique est également demandée à recrutements@mines-ales.fr


Déroulement du concours

Date pressentie indicative du jury d’admissibilité (pas de présence des candidats) : Mercredi 5 octobre. Les candidats admissibles seront informés dans les meilleurs délais après cette date.

Date pressentie indicative du jury d’admission (audition des candidats admissibles) : vendredi 14 octobre après-midi ou lundi 17 octobre

Le classement du jury d’admission sera diffusé immédiatement après la tenue du jury.

Date de prise de fonction souhaitée : 01/12/2022.


Personnes à contacter

Sur le contenu du poste :

Jacky MONTMAIN (directeur du CERIS) jacky.montmain@mines-ales.fr / tél : (+33) (0)4 34 246 294


Gérard DRAY (Responsable équipe I3A) gerard.dray@mines-ales.fr / tél. (+33) (0) 614 203 533


Sur les aspects administratifs :

Géraldine BRUNEL (responsable du service de gestion des ressources humaines), geraldine.brunel@mines-ales.fr , 04.66.78.50.66.