Ingénieur / Ingénieure de recherche pilotage anticipatif - CDD 20 mois

Job description

Environnement du poste

L’École nationale IMT MINES ALBI, au travers du Centre Génie Industriel (CGI), développe des recherches à la frontière entre l’informatique et le génie industriel, en collaboration avec des partenaires publics et industriels nationaux et internationaux. IMT MINES ALBI fait partie de l’Institut Carnot MINES. IMT MINES ALBI est depuis le 1er janvier 2017 une école de l’Institut MINES TELECOM (IMT).

Contexte

Ce poste, ouvert au sein d’IMT Mines Albi, est rattaché au Centre Génie Industriel qui compte à ce jour 69 personnes. Le centre s’intéresse à la cinétique des organisations et au développement de solutions d’aide à la décision dans des contextes hétérogènes, collaboratifs et incertains. Ceci est mis en pratique par la représentation, la modélisation et l’analyse des données de ces organisations afin de formaliser de la connaissance conduisant à la prise de décision dans des contextes hétérogènes, collaboratifs, incertains et/ou perturbés. Il est structuré selon quatre axes de recherche appliquée se nourrissant de quatre disciplines scientifiques. Les quatre axes sont :

  • Axe GOL : Gestion et organisation de la chaîne logistique ;
  • Axe SGC : Sécurité et gestion de crise ;
  • Axe IOS : Ingénierie organisationnelle pour la santé ;
  • Axe PSP : Conception et développement de produits, services et processus.

Les quatre disciplines scientifiques au cœur de ces axes de recherche appliquée sont :

  • RO : Recherche opérationnelle ;
  • IC : Ingénierie des connaissances ;
  • IM : Ingénierie des modèles ;
  • SD : Science des données.

Le Centre Génie Industriel s’apprête à démarrer une collaboration avec le SDIS 62 (projet PICADORS). Ce projet propose de travailler le potentiel des « données embarquées » que les équipes des SDIS sont en capacité ou pourraient être en capacité de générer par l’intermédiaire d’équipements connectés (tablettes dans les véhicules d’intervention, capteurs sur les tenues d’intervention et les véhicules, drones, etc.). Si la question de la maturité technologique de tels équipements ne se pose désormais plus, celle de la captation, de la transmission, de l’interprétation, de l’exploitation et de l’implémentation des données générées à des fins opérationnels dans des contextes d’intervention aussi complexes que ceux des SDIS, elle, se pose encore... L’enjeu pour les SDIS n’est plus l’accès à la technologie, mais bien sa mise en œuvre concrète, selon les 5 niveaux mentionnés précédemment. C’est ce sujet que le projet PICADORS se propose d’adresser selon les objectifs suivants (OS = objectifs scientifiques, OT = objectifs technologiques) :



Missions


L’amélioration du pilotage des opérations d’un SDIS n’échappe pas à l’ambition de cette montée graduelle en maturité selon ces 5 niveaux. Cet enjeu de pilotage connecté concerne les SDIS vis-à-vis de différents modes de pilotage, visant à améliorer leur capacité en termes d’agilité et d’efficience. Dans le contexte de la présente fiche de poste, c’est le mode de pilotage anticipatif qui sera concerné :

Pilotage anticipatif : il s’agit des activités qui permettent de définir a priori les processus et flux à exécuter dans un futur court-terme pour mieux gérer les opérations SDIS.

Si on se réfère au tableau précédent des objectifs généraux du projet, les missions du/de la chercheur/chercheuse recruté(e) seront donc les suivantes :

  • OS6 : Cet enjeu scientifique s’intéressera aux modèles de scénarisation des comportements d’une intervention SDIS, permettant d’envisager les risques et opportunités auxquels le système opérationnel pourrait être confronté dans un horizon de temps court à moyen terme.
  • OT6 : Cet objectif technique contribuera à développer un système de génération de plan d’expériences online (i.e. tenant compte de l’état courant de la situation).
  • OS7 : Cet enjeu scientifique cherchera à définir un modèle de simulation online permettant de tester « à la volée » les différents scénarios issus du plan d’expériences afin de les évaluer en termes d’impact envisagé sur les interventions en cours.
  • OT7 : Dans cet objectif technique, le projet proposera une fonctionnalité de simulation hybride composé de multi-agents, d’évènements discrets et de dynamique des systèmes.
  • OS8 : Cet enjeu scientifique cherchera à proposer des tableaux de bord dynamique permettant de comparer et sélectionner les scénarios les plus appropriés à la situation.
  • OT8 : Pour cet objectif technique, le projet proposera une fonctionnalité d’analyse multicritères des différentes alternatives potentielles.

Il est à noter que ces travaux devront s’inscrire dans la continuité de travaux, résultats et prototypes existants déjà à ce jour au sein du CGI et en particulier la suite logicielle R-IO et l’outil d’aide à la décision anticipatif POD.

Les missions se trouvent donc à la croisée de plusieurs domaines scientifiques : génie industriel, gestion des risques, aide à la décision, science des données, et bien d’autres.

Il est entendu par ailleurs que les activités précédemment listées doivent donner lieu à dissémination scientifique des résultats. Le/la chercheur/chercheuse recruté(e) devra donc rédiger et soumettre des articles de conférences et de journaux sur les résultats obtenus.


Capacités et Aptitudes


La/le candidat(e) devra justifier de manière non exclusive :

Savoir :

  • De connaissances dans le domaine du génie industriel : modélisation et analyse de processus, planification, gestion de projet, gestion de production, etc. ;
  • De connaissances relatives aux méthodes d’aide à la décision en environnement incertain, à la gestion des risques et des opportunités ;
  • De connaissances dans le domaine de la simulation (modélisation et utilisation d’outils de simulation du marché, par exemple Anylogic, voire de programmation, par exemple Python) ;
  • Des connaissances additionnelles en sciences des données et en IA seraient un plus ;

Savoir Faire :

  • Capacités à interagir au sein d’un projet de recherche avec les chercheurs déjà impliqués dans ce projet
  • De bonnes capacités de communication écrites et orales (en Anglais au moins et si possible en Français également) pour la préparation de présentations et de rapports.

Savoir Être :

  • Curiosité et créativité.
  • Autonomie et esprit d’équipe.

Renseignements complémentaires


Renseignements sur le poste :

M. Frederick BENABEN

Frederick.benaben@mines-albi.fr 05 63 49 32 97

Renseignements administratifs :

Mme Laura SUEUR – Gestionnaire Ressources Humaines

laura.sueur@mines-albi.fr 05 63 49 32 23

Date de clôture des candidatures : 13 février 2023

Prise de poste : au 1er avril 2023

Job requirements

Profil attendu



La/le candidat(e) devra être titulaire d’un diplôme d’ingénieur ou d’un doctorat. Son domaine d’expertise se situe soit en génie industriel, soit en informatique, avec si possible une expertise reconnue sur les domaines des systèmes d’information et de la gestion des crises ou des risques.