Ingénieur(e) en développement Projet Crise

Job description

Présentation de notre établissement et du centre CERIS


L’Institut Mines-Télécom

L’institut Mines-Télécom (IMT), grand établissement au sens du code de l’éducation, est un établissement public scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) placé sous la tutelle principale des ministres chargés de l’industrie et du numérique. Premier groupe d’écoles d’ingénieurs en France, il fédère 11 écoles d’ingénieur publiques réparties sur le territoire national, qui forment 13 500 ingénieurs et docteurs. L’IMT emploie 4500 personnes et dispose d’un budget annuel de 400M€ dont 40% de ressources propres. L’IMT comporte 2 instituts Carnot, 35 chaires industrielles, produit annuellement 2100 publications de rang A, 60 brevets et réalise 110M€ de recherche contractuelle.


IMT Mines Alès

L’IMT Mines Alès est une grande école de prestige qui se classe parmi les meilleures écoles d’ingénieurs sur le plan national et mondial. Notre école, créée en 1843, est implantée à Alès, ville à taille humaine, capitale des Cévennes où la qualité de vie est fortement appréciée par ses habitants. Ville du département du Gard (30), à 30 km au nord de Nîmes, Alès se situe au pied du Parc national des Cévennes, dont elle est – de loin – la ville la plus importante, avec ses 42 452 habitants et son agglomération de 133 546 habitants (29e Agglo de France, 5e d’Occitanie). S'installer dans la capitale des Cévennes - Ales.fr

IMT Mines Alès compte à ce jour 1400 élèves (dont 250 étrangers) et 400 personnels. Elle possède deux campus à Alès et est également implantée à Montpellier et Pau. Ses élèves sont des ingénieurs généralistes, des ingénieurs de spécialité (par apprentissage), des doctorants et des élèves de masters ou mastères spécialisés. L’école dispose de 3 centres de recherche de haut niveau scientifique et technologique, qui œuvrent dans les domaines des matériaux et du génie civil (C2MA), de l’environnement et des risques (CREER), de l’intelligence artificielle et du génie industriel et numérique (CERIS). Ces entités regroupent environ 80 enseignants-chercheurs permanents (dont 40 HDR), 20 personnels techniques et 10 personnels administratifs de soutien à la recherche, 80 doctorants et post-doctorants, qui produisent chaque année 90 publications de rang A et 3M€ de contrats de recherche, dont 1M€ de contrats directs avec les entreprises. IMT Mines Alès est accréditée à délivrer le diplôme de docteur dans 4 écoles doctorales. Elle dispose de 12 plateformes technologiques et compte 1600 entreprises partenaires. La créativité est une caractéristique forte qui irrigue toutes ses activités. L’école fut la première à créer un incubateur en 1984 (200 entreprises créées à ce jour, 1000 emplois). L’école offre des parcours professionnels riches et variés : les enseignants-chercheurs ont des possibilités de mobilités professionnelles dans les différentes écoles de l’IMT et peuvent également occuper s’ils le souhaitent des responsabilités au sein des directions fonctionnelles de l’école (direction des études, de la recherche, de l’international, du développement économique…) sur une partie de leur temps.

IMT Mines Alès a noué des partenariats structurants avec le CNRS et les universités de Montpellier, de Nîmes et de Pau. Les centres de l’école ont, en particulier, développé des collaborations scientifiques solides avec les unités de recherche HSM, LMGC, IPREM, EUROMOV et CHROME qui ont conduit à l’intégration de certaines équipes de recherche d’IMT Mines Alès au sein de ces UMR pour le nouveau quinquennal.


Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS)

La personne recrutée sera affectée au Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS). Le CERIS comporte deux équipes de recherche, 2 départements d’enseignements ainsi que des plateformes technologiques. Dans ce cadre, elle conduira des activités de recherche, d’enseignement et de transfert technologique dans le domaine de l’informatique, en particulier de la recherche opérationnelle.

La première équipe de recherche, ISOAR (Ingénierie des Systèmes et des Organisations pour les Activités à Risque), opère dans le Laboratoire des Sciences des Risques (LSR) et propose une vision transverse et systémique du management de situations complexes pour développer une science du risque interdisciplinaire. La seconde équipe de recherche, I3A (Informatique Image et Intelligence Artificielle), s’associe au Centre européen de recherche sur le mouvement humain pour s’intéresser à l’étiologie du mouvement humain dans l’UMR Digital Health in Motion en co-tutelle IMT Mines Alès et Université de Montpellier. Le CERIS assure la coordination et les enseignements de deux des départements d’enseignement d’IMT Mines Ales, les départements « PeRformance Industrielle et Systèmes Mécatroniques » (PRISM) et « Informatique et Intelligence Artificielle » (2IA).

Les enseignants-chercheurs de l’équipe ISOAR travaillent sur l’aide à apporter à un collectif d’acteurs pluridisciplinaires lorsqu’ils doivent mener à bien des activités dites à risque, appliquées à des systèmes complexes et d’organisations, ou encore des « systèmes de systèmes » (SdS) tels que des infrastructures critiques (IC). Ces activités visent à concevoir, optimiser, réaliser, vérifier et valider, évaluer ces systèmes puis à décider et justifier ces décisions avant réalisation. Les membres de l’équipe ont acquis une expertise tant en termes de modélisation, de simulation, d’analyse et d’évaluation de systèmes complexes, que de préparation, de formation et de déploiement de ces derniers en situation. Les travaux scientifiques s’inscrivent dans un projet scientifique interdisciplinaire du nouveau Laboratoire des sciences des risques (LSR), avec une vision originale entre le management de systèmes complexes et la gouvernance d’activités et de situations à risques.

L’une Unité Mixte de Recherche EuroMov Digital Health in Motion entre l’équipe I3A (Informatique, Image et Intelligence Artificielle) du CERIS d’IMT Mines Ales et le Centre européen de Recherche sur le Mouvement Humain de l’Université de Montpellier a vu le jour en janvier 2021. Les recherches qui y sont menées visent à mieux comprendre l’étiologie du mouvement humain, considéré comme le niveau d’intégration des phénomènes biologiques et cognitifs, au cours de nos échanges informationnels permanents avec l’environnement. Les sciences du mouvement et de la santé reposent très largement sur l’analyse de données hétérogènes et sur la prise en compte de connaissances métier (médicales notamment), sur des modèles de connaissances et des modèles de type boite noire ; le positionnement de l’équipe I3A est en parfaite adéquation avec la nature complexe de ces contextes d’étude du fait notamment de son expertise dans la mise en place d’approches hybrides à l’interface entre l’apprentissage machine, la recherche opérationnelle et la représentation des connaissances.


Description de l’emploi

L’organisation d’IMT Mines Alès promeut la confiance et la responsabilité.

Ses principes de management sont :

1- Co-construire et associer afin que chacun trouve sa place.

2- Se donner un cap, se l’approprier et créer du sens au quotidien.

3- Déléguer du pouvoir et mettre en capacité de l’exercer.

4- S’engager, respecter ses engagements et donner le meilleur de soi-même.

5- Inciter, accueillir, soutenir la prise d’initiatives et d’expérimentations. Accepter la prise de risques, évaluer et valoriser.

6- Accompagner le développement des personnes : faire confiance, développer les compétences, valoriser et protéger.

Le poste proposé s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche mené conjointement par IMT Mines Alès et la société CRISE.

IMT Mines Alès et la société CRISE souhaitent mettre en place un logiciel de formation à la médecine de catastrophe pour les équipes médicales d’urgence basé sur le logiciel EVE. Un logiciel conçu et développé par la société d’ingénierie CRISE, spécialisée dans les domaines de la simulation numérique et de la réalité virtuelle. Il s’agit d’un imageur3D interactif permettant de confronter des professionnels de l’urgence à l’exercice de leurs fonctions opérationnelles face à une situation de catastrophe virtuelle. EVE contient une base de données d’objets qui permet de concevoir un environnement3D virtuel nécessaire au déroulement d’une simulation. Une fois cet environnement virtuel crée, EVE permet d’élaborer différentes situations opérationnelles et de générer ainsi des scénarios qui vont être simulés. Nous nous servons de cet environnement pour élaborer des scénarios de simulation en fonction des scénarios pédagogiques qu’on aura préalablement conçus. Le but étant de confronter les formés à des situations réelles spécifiques à chaque activité, afin que ceux-ci puissent intégrer les compétences nécessaires à la résolution du problème identifié.

La personne recrutée sera chargée de :

  • Proposer un prototype fonctionnel permettant d’améliorer la solution technique à l'équipe technique CRISE
    • Spécification détaillée de l'application informatique
    • Développement : conception, codage, tests, documentation

De manière plus générale, la personne intégrera l'équipe technique de CRISE composée de deux ingénieurs et trois techniciens informatiques.


FICHE DE POSTE

Job requirements

Profil et candidature


Profil recherché et critères généraux d’évaluation

Jeunes diplômé (e) Bac+5 en « Informatique », ou en « science et technologie de l’information. »

Compétences requises :

Savoirs :

  • Base de données MySQL
  • Développements
    • PHP / MySQL
    • Javascript
    • HTML5 / CSS
    • Technologies type "webservices"
  • Outils bureautiques classiques

Savoirs faire :

  • Analyse de données
    • Construire des indicateurs
    • Construction de requêtes SQL
  • Rédaction de documents techniques
  • Rendre compte au N+1

Savoirs être :

Une partie du travail sera réalisée à l'intérieur d'un SDIS pilote. La personne recrutée devra :

  • Disposer d’aptitudes relationnelles et avoir un esprit d’analyse afin de comprendre les demandes et attentes des clients,
  • Être force de proposition
  • Etre Autonome, réactif
  • Savoir travailler seul et en équipe


Conditions administratives de candidature

Le poste proposé est un contrat à durée déterminée de 24 mois, à temps plein, contrat de droit public relevant des dispositions du cadre de gestion de l’Institut Mines Télécom - métier R – ingénieur de recherche - catégorie II.

Rémunération selon les règles définies par le cadre de gestion de l’Institut Mines Telecom et selon le profil du candidat. A partir de 32 114€ brut annuel.


Modalités de candidature

Les candidatures (CV et lettre de motivation) sont à adresser exclusivement via le lien ci-après :

https://institutminestelecom.recruitee.com/o/ingenieure-en-developpement-projet-crise


Déroulement du recrutement

Date de clôture des candidatures : 27/06/2022

Date pressentie indicative du jury : 01/09/2022

Date prévisionnelle de prise de poste : 01/10/2022


Personnes à contacter

Sur le contenu du poste :


Sur les aspects administratifs :

  • Géraldine BRUNEL (responsable du service de gestion des ressources humaines), geraldine.brunel@mines-ales.fr, 04.66.78.50.66.