Ingénieur(e) Informaticien(ne) Projet Musclus Excentricus

Job description

Présentation de notre établissement et du centre

  • L’Institut Mines-Télécom

L’institut Mines-Télécom (IMT), grand établissement au sens du code de l’éducation, est un établissement public scientifique, culturel et professionnel (EPSCP) placé sous la tutelle principale des ministres chargés de l’industrie et du numérique. Premier groupe d’écoles d’ingénieurs en France, il fédère 11 écoles d’ingénieur publiques réparties sur le territoire national, qui forment 13 500 ingénieurs et docteurs. L’IMT emploie 4500 personnes et dispose d’un budget annuel de 400M€ dont 40% de ressources propres. L’IMT comporte 2 instituts Carnot, 35 chaires industrielles, produit annuellement 2100 publications de rang A, 60 brevets et réalise 110M€ de recherche contractuelle.

  • IMT Mines Alès

L’IMT Mines Alès est une grande école de prestige qui se classe parmi les meilleures écoles d’ingénieurs sur le plan national et mondial. Notre école, créée en 1843, est implantée à Alès, ville à taille humaine, capitale des Cévennes où la qualité de vie est fortement appréciée par ses habitants. Ville du département du Gard (30), à 30 km au nord de Nîmes, Alès se situe au pied du Parc national des Cévennes, dont elle est – de loin – la ville la plus importante, avec ses 42 452 habitants et son agglomération de 133 546 habitants (29e Agglo de France, 5e d’Occitanie). S'installer dans la capitale des Cévennes - Ales.fr

IMT Mines Alès compte à ce jour 1400 élèves (dont 250 étrangers) et 400 personnels. Elle possède deux campus à Alès et est également implantée à Montpellier et Pau. Ses élèves sont des ingénieurs généralistes, des ingénieurs de spécialité (par apprentissage), des doctorants et des élèves de masters ou mastères spécialisés. L’école dispose de 3 centres de recherche de haut niveau scientifique et technologique, qui œuvrent dans les domaines des matériaux et du génie civil (C2MA), de l’environnement et des risques (CREER), de l’intelligence artificielle et du génie industriel et numérique (CERIS). Ces entités regroupent environ 80 enseignants-chercheurs permanents (dont 40 HDR), 20 personnels techniques et 10 personnels administratifs de soutien à la recherche, 80 doctorants et post-doctorants, qui produisent chaque année 90 publications de rang A et 3M€ de contrats de recherche, dont 1M€ de contrats directs avec les entreprises. IMT Mines Alès est accréditée à délivrer le diplôme de docteur dans 4 écoles doctorales. Elle dispose de 12 plateformes technologiques et compte 1600 entreprises partenaires. La créativité est une caractéristique forte qui irrigue toutes ses activités. L’école fut la première à créer un incubateur en 1984 (200 entreprises créées à ce jour, 1000 emplois). L’école offre des parcours professionnels riches et variés : les enseignants-chercheurs ont des possibilités de mobilités professionnelles dans les différentes écoles de l’IMT et peuvent également occuper s’ils le souhaitent des responsabilités au sein des directions fonctionnelles de l’école (direction des études, de la recherche, de l’international, du développement économique…) sur une partie de leur temps.

IMT Mines Alès a noué des partenariats structurants avec le CNRS et les universités de Montpellier, de Nîmes et de Pau. Les centres de l’école ont, en particulier, développé des collaborations scientifiques solides avec les unités de recherche HSM, LMGC, IPREM, EUROMOV et CHROME qui ont conduit à l’intégration de certaines équipes de recherche d’IMT Mines Alès au sein de ces UMR pour le nouveau quinquennal.

  • Centre d'Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS)

La personne recrutée sera affectée au Centre d’Enseignement et de Recherche en Informatique et Systèmes (CERIS). Le CERIS comporte deux équipes de recherche, 2 départements d’enseignements ainsi que des plateformes technologiques dont la plateforme mécatronique.

L’équipe de recherche, ISOAR (Ingénierie des Systèmes et des Organisations pour les Activités à Risque), opère dans le Laboratoire des Sciences des Risques (LSR) et propose une vision transverse et systémique du management de situations complexes pour développer une science du risque interdisciplinaire. L’équipe de recherche, I3A (Informatique Image et Intelligence Artificielle), s’associe au Centre européen de recherche sur le mouvement humain pour s’intéresser à l’étiologie du mouvement humain dans l’UMR Digital Health in Motion en co-tutelle IMT Mines Alès et Université de Montpellier.

Le CERIS assure la coordination et les enseignements de deux des départements d’enseignement d’IMT Mines Ales, les départements « PeRformance Industrielle et Systèmes Mécatroniques » (PRISM) et « Informatique et Intelligence Artificielle » (2IA). Nombre d’enseignements et d’activités pédagogiques du département PRISM reposent sur la plateforme mécatronique (PFM) qui lui est rattachée.

La personne recrutée sera rattachée à la plateforme mécatronique (PFM).

  • Plateforme Mécatronique PFM

La PFM repose sur le concept de plateforme, animée par des permanents et est le lieu de réalisation de projets menés avec des partenaires : élèves, créateurs d’entreprises, industriels, équipes de recherche pour développer des produits techniques répondant à leurs besoins.

La force de la PFM est de regrouper sur un même plateau une équipe pluridisciplinaire et des équipements nécessaires au développement de systèmes complexes en couvrant toutes les phases d’ingénierie depuis l’expression du besoin jusqu’au prototypage physique


Description de l’emploi

La personne recrutée rejoindra l’équipe du projet « MUSCLUS EXCENTRICUS : intégration d’un ergomètre à pédalage excentrique au pied du lit du patient dialysé » soutenu par la région Occitanie dans le cadre de son appel d’offre « Recherche et Société » paru en 2021. L’objectif du projet est de lutter contre l’atrophie musculaire de ces patients par la pratique physique sur un ergomètre pendant les hémodialyses. Les acteurs du projet sont l’UMR DMEM UM/INRAE, AIDER SANTE et IMT MINES ALES. L’ergomètre dont le développement est confié à la PFM d’IMT MINES ALES présente comme innovation de proposer à la fois des exercices de type concentrique et des exercices de type excentrique plus performants du point de vue du développement musculaire et moins exigeants du point de vue cardiovasculaire.

La personne recrutée participera à la formalisation des programmes d’exercices physiques adaptés aux patients dialysés, à leur implémentation sur l’ergomètre, à la création des interfaces homme machine à l’intention du patient, des équipes soignantes et des chercheurs chargés de l’analyse des données recueillies pendant ces exercices. Elle développera les applications logicielles en conséquence, dont certaines sont embarquées sur l’ergomètre en environnement Linux, d’autres sont portées sur systèmes d’exploitation Windows ou/et Android. Elle assurera l’intégration des applications développées, la documentation, les tests et la validation du système ergomètre auprès des parties prenantes.

FICHE DE POSTE

Job requirements

Profil et candidature

  • Profil recherché et critères généraux d’évaluation

Le/La candidat(e), titulaire d'un diplôme d’ingénieur en informatique, devra posséder des compétences en conception d’architecture logicielle et en programmation Java (de préférence en environnement Netbeans), dans le cadre d’applications mixtes : d’une part de type critique embarquée sur Rasberry Pi dans l’ergomètre, d’autre part de type base de données et traitement de l’information en environnement Windows et Android.

Elle devra intégrer et travailler dans le cadre d’une équipe multidisciplinaire à la fois technique (mécatronique) et médicale.


  • Conditions administratives de candidature

Le poste proposé est un contrat à durée déterminée de 6 mois, contrat de droit public relevant des dispositions du cadre de gestion de l’Institut Mines Télécom - métier R Ingénieur R et D - catégorie II.

Rémunération selon les règles définies par le cadre de gestion de l’Institut Mines Télécom et selon le profil du candidat.


  • Modalités de candidature

A adresser exclusivement à :


https://institutminestelecom.recruitee.com/o/ingenieure-informaticienne-projet-musclus-excentricus-ales


  • Déroulement du recrutement

Date limite de clôture des candidatures : 25/06/2022

Date pressentie indicative du jury : mi-juillet

Date de prise de fonction souhaitée : Août


  • Personnes à contacter


Sur le contenu du poste : Pierre Couturier (responsable de la Plateforme Mécatronique), Pierre.Couturier@mines-ales.fr, 04 66 78 56 26


Sur les aspects administratifs : Géraldine BRUNEL (responsable du service de gestion des ressources humaines), geraldine.brunel@mines-ales.fr, 04.66.78.50.66.