Aller au contenu

Ingénieure ou Ingénieur de recherche Métabolisme territorial et résilience des filières « pain » présentes dans la région métropolitaine de Saint-Etienne – CDD 12 mois

Sur site
  • Saint-Etienne, Auvergne-Rhône-Alpes, France
Responsabilité sociétale

Description de l'offre d'emploi


ENVIRONNEMENT DU POSTE :

L’Institut Mines-Télécom est le 1er groupe public de Grandes Écoles d’ingénieur.e.s et de management de France. Constitué de huit Grandes Écoles publiques et de deux écoles filiales, l’Institut Mines-Télécom anime et développe un riche écosystème d’écoles partenaires, de partenaires économiques, académiques et institutionnels, acteurs de la formation, de la recherche et du développement économique.

Mines Saint-Étienne, Ecole de l'Institut Mines-Télécom, est chargée de missions de formation, recherche, innovation, transfert industriel et culture scientifique. Avec 2 500 élèves, 500 personnels, et un budget de 50 M€, elle rayonne sur 3 campus dédiés à l’industrie des futurs, à la santé et au bien-être et à la souveraineté numérique et microélectronique. Elle est classée dans le top 15 des Ecoles d’ingénieurs Françaises et dans le Top 500 des Universités mondiales.

La stratégie 2023-2027 de Mines Saint-Etienne s’inscrit dans celle de l’Institut Mines Telecom. Elle a pour ambition :

  • D’accompagner les transitions écologique, numérique, et générationnelle et d’en former les acteurs
  • De soutenir la souveraineté nationale et européenne en microélectronique et numérique

Pour compléter ses équipes, elle recrute une ou un Ingénieur.e de recherche en métabolisme territorial et résilience de la filière pain.


Pré-requis du poste

DESCRIPTION DU POSTE :

Créé en 2011, l’Institut Henri Fayol, centre de formation et de recherche de MSE, s’intéresse aux transformations actuelles à l’aune des transitions numérique, écologique et industrielle qui sont au cœur de l’efficience, de la résilience et de la durabilité de l’industrie et des territoires du futur. Pour cela, l’institut déploie une stratégie pluridisciplinaire mettant en synergie des compétences fortes en génie mathématique et industriel, en informatique et systèmes intelligents, en génie de l’environnement pour les organisations, en management responsable et innovation en lien avec EVS UMR 5600, LIMOS UMR 6158 et COACTIS Unité de Recherche en gestion. Il s’agit ainsi de contribuer à la mise en place d’une performance globale industrielle qui soit créatrice de valeur(s) pour l’ensemble des parties prenantes en synergie avec les territoires dans lesquelles elles sont ancrées. Deux plateformes technologiques ont été développées pour valider, promouvoir et former à ces problématiques dans des conditions quasi réelles. La première est dédiée au territoire du futur (Plateforme Territoire[1]) et la seconde à l'industrie du futur (Plateforme IT'M Factory[2]).

Le poste sera rattaché au département Génie de l’Environnement pour les Organisations, membre du Laboratoire CNRS UMR 5600 Environnement Ville et Société (EVS). L’objectif du département est d’accompagner la transition des systèmes industriels et territoriaux vers une meilleure résilience vis à vis des enjeux et des risques environnementaux. Pour cela, il apporte des solutions nouvelles en matière d’analyse, de modélisation et d’évaluation environnementale des systèmes industriels et territoriaux dans un double contexte d’industrie et de ville durables, par des approches globales reposant sur une vision systémique et la recherche intervention. Les thèmes du département s’inscrivent majoritairement dans l’atelier Flux et Circulation[3], de l’UMR 5600 (Environnement, Ville et Société), avec un fort objectif de rapprochement vers l’atelier Spatialités numériques et géomatique[4]

Les verrous scientifiques abordés par le département sont la définition et la création d’indicateurs de pressions ou d’impacts environnementaux lisibles et compréhensibles, l’adaptation aux différentes échelles et objets et l’intégration de stratégies résilientes d’écologie industrielle et territoriale

La personne recrutée sera intégrée à un projet mené en partenariat avec Saint-Etienne Métropole (SEM) sur la caractérisation et l’évaluation de la résilience du système agro-alimentaire associé à la filière « pain ». Ce projet s’inscrit dans l’un des axes du Projet Alimentaire Territorial défini par la Métropole.

Sous la responsabilité des cheffes de projets (Valérie Laforest et Audrey Tanguy), les principales missions :

  • Caractériser les modèles de filières « pain » aujourd’hui en place sur le territoire de la SEM (organisation des filières, systèmes d’acteurs, modèles économiques, répartition de la valeur, circulation des flux)
  • Positionner ces modèles au regard des scénarios « Transition(s) 2050 » proposés par l’ADEME, qui ont été définis à l’échelle nationale pour l’ensemble de la société française
  • Proposer des scénarios d’évolution des filières, en se basant sur les scénarios ADEME et sur des entretiens d’acteurs
  • Evaluer la résilience territoriale du système agro-alimentaire « pain » pour ces différents scénarios
  • Présenter les résultats du travail dans des interventions type grand public, séminaires professionnels et conférences académiques

Ce projet ayant déjà commencé, le/la candidat.e s’appuiera sur les concepts et modèles développés en interne à date, tout en étant force de proposition en collaboration avec les partenaires du projet.

Vous êtes dans l’une des situations suivantes :

• Diplôme Bac + 5 ou équivalent

Et idéalement :

• Titulaire d’un diplôme de master et/ou ingénieur et/ou de doctorat dans le domaine des sciences de l’environnement ou des sciences agronomiques ou des sciences économiques avec un intérêt marqué pour les problématiques environnementales et/ou de résilience territoriale.

• Junior accepté : oui

Vous êtes dotées des compétences, connaissances et expériences suivantes :

Modélisation systémique, approches du métabolisme urbain (analyse des flux de matières et des acteurs d’une filière), réalisation et analyse d’enquêtes, évaluation de la résilience à l’échelle d’un territoire.

Vous vous reconnaissez dans les capacités et aptitudes suivantes :

- Capacité à comprendre les enjeux territoriaux de transition du système agro-alimentaire, et en particulier de la filière « pain »

- Capacité à modéliser et évaluer avec des méthodes d’analyse quantitatives (flux, impacts, résilience)

- Capacités d’insertion dans le projet, au sein de l’équipe, avec les partenaires mais aussi, au sein du centre et du laboratoire de recherche

- Maîtrise de l’anglais.

- Aptitude à travailler en équipe

POURQUOI NOUS REJOINDRE :

L’Institut Mines-Telecom se caractérise par :

• Un environnement scientifique d’excellence

• Un groupe présentant des entités sur l’ensemble du territoire français

Mines Saint-Etienne se distingue par :

• Un environnement de travail privilégié avec un taux d'encadrement des étudiants et un taux d’environnement (fonctions support et soutien) élevé

• Des moyens expérimentaux et numériques de premier plan

• Une activité de recherche contractuelle importante (11 M€ / an de contrats en Recherche et Innovation), majoritairement avec des partenaires industriels

• 25% d’étudiants internationaux, Membre du réseau T.I.M.E. et de l'Université Européenne EULIST

• Un centre de Culture Scientifique Technique et Industrielle – La Rotonde - unique en France, qui démultiplie son impact sur la société (> 50 000 visiteurs par an)

• Un cadre agréable/ accessibilité en transport ou proche des axes routiers

• Des frais de transports en commun pris en charge à hauteur de 75% (sous conditions)

• Un forfait mobilité durable

• Un foyer du personnel (activités sportives, culturelles, avantages CE sur des loisirs et temps de convivialité)

• La possibilité de télétravail partiel

• 49 jours de congés et RTT

INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES :

Conditions de recrutement :

• CDD de droit public d’une durée de 12 mois

• Prise de fonction souhaitée : 01/10/2024

• Rémunération sera fixée selon le profil du candidat, en fonction des règles définies par le cadre de gestion de l’Institut Mines Télécom

• Temps plein

• Poste basé à Saint-Étienne

Le poste est ouvert à toutes et tous avec, sur demande, des aménagements pour les candidates et candidats en situation de handicap.

Emploi ouvert aux titulaires de la fonction publique et/ou aux personnes contractuelles.

Toute candidature peut faire l’objet d’une enquête administrative.

Modalités de candidatures :

Les dossiers de candidature (CV, lettre de motivation, lettre de recommandation le cas échéant, pièce d’identité) sont à déposer sur la plateforme RECRUITEE au plus tard le 19/08/2024 :

https://institutminestelecom.recruitee.com/o/ingenieure-ou-ingenieur-de-recherche-metabolisme-territorial-et-resilience-des-filieres-pain-presentes-dans-la-region-metropolitaine-de-saint-etienne-cdd-12-mois-2

Les candidats retenus après examen de leur dossier de candidature seront reçus en entretiens le 26/08/2024

à Saint-Etienne. Au besoin, des entretiens en visioconférence sont possibles.

Dans le cadre de sa politique Égalité, Diversité et Inclusion, l’École des Mines de Saint Etienne est un employeur soucieux de l’équité de traitement entre les candidatures.

En savoir plus :

Pour tous renseignements sur le poste, s’adresser à :

Valérie Laforest, Directrice de recherche, laforest@emse.fr , + 33 (0)4 77 42 66 21

Audrey Tanguy, Maitre-assistante audrey.tanguy@emse.fr, +33 (0)4 77 42 01 90

Pour tous renseignements administratifs, s’adresser à :

Julie JAFFRE – Gestionnaire RH

Mail : julie.jaffre@emse.fr

Tel. : +33 (0)4 77 42 00 17

Liens utiles :

https://www.mines-stetienne.fr/

https://www.imt.fr/

La protection de vos données :

https://www.mines-stetienne.fr/wp-content/uploads/2018/12/Informations-des-candidats-sur-les-traitements-de-donn%C3%A9es-personnelles.pdf


ou