Maître de conférences (F/H) en Génie des Procédés - Optimisation systèmes énergétiques

Job description

Le Département Systèmes Energétiques et Environnement (DSEE) d’IMT Atlantique est basé sur le campus de Nantes.

Il compte environ 70 personnes dont 20 enseignants-chercheurs permanents (10 HDR), 6 ingénieurs et techniciens ainsi que 3 personnels administratifs, des doctorants, ingénieurs de recherche et post-doctorants. Le département est partie intégrante du laboratoire GEPEA UMR CNRS 6144 GEPEA développant des recherches en génie des procédés appliquées aux bio-ressources et aux écotechnologies au travers de 3 équipes de recherche : Traitement Eau Air Métrologie (TEAM) ; Valorisation Energie/matière des Résidus et Traitement des Emissions (VERTE) ; Optimisation – Systèmes – Energie (OSE). Enfin, le département s’est doté en 2014 d’une plateforme PREVER pour la Recherche et l’Etude de la Valorisation Energétique des Résidus et d’une plateforme SafeAir pour le traitement des toxiques de l’air.

L’équipe OSE (Optimisation-Systèmes-Energie) contribue à l’optimisation des systèmes énergétiques complexes (ex : réseaux énergétiques, sites industriels) afin d’en améliorer leur efficacité et d’en limiter les impacts environnementaux, par le développement contextualisé d’outils de dimensionnement, de pilotage et de contrôle, couplés à des méthodes d’optimisation spécifiques. La problématique scientifique relève des domaines de l’énergétique multi-vecteurs (thermique, électrique, gaz), des phénomènes de transfert, de l’automatique, et de la mécanique des fluides, appliqués aux systèmes énergétiques complexes, seuls ou en réseaux, couplés ou non.

L’équipe OSE développe ainsi des méthodes et outils numériques pour la simulation, l’optimisation et le contrôle, pour un champ d’activités couvrant les aspects multi-échelle et multi-dynamiques. Les stratégies de modélisation étudiées combinent modèles physiques, Machine Learning et Modèles hybrides. La démarche scientifique intègre également la validation à partir de données de terrain, et analyse l’impact de la qualité des données sur les résultats des modèles. Les applications visées relèvent des problématiques d’intégration énergétique territoriale et/ou industrielle, via les systèmes et réseaux de distribution, pour différents vecteurs et flux potentiellement couplés.

Concernant les activités d’enseignement, le ou la candidat.e pourra intervenir dans la formation ingénieur et plus précisemment dans le parcours commun de formation (enseignements de physique, calcul scientifique et méthodes numériques, projet expérimental et plus spécifiquement la modélisation multi physique.…) et dans les thématiques d’approfondissement (TEE et TEE*), dans la formation par apprentissage (cours en lien avec la modélisation, les bilans…) et dans le Master international PBPE/PM3E. Une forte implication est attendue concernant la mise en œuvre de nouvelles formes pédagogiques, avec une attention particulière portée aux évolutions des programmes de formation. La personne recrutée pourra également développer des enseignements qui abordent les problématiques liées à la transformation écologique.

Job requirements

Titulaire d’un doctorat en énergétique, une connaissance des procédés et systèmes énergétiques est attendue, en complément des compétences d’optimisation de systèmes complexes.

Une expérience dans l’étude, la modélisation et l’optimisation des technologies couplant plusieurs vecteurs énergétiques (conversion et stockage) issus de filières renouvelables et classiques, ou dans l’étude des interactions entre réseaux énergétiques ou d’utilités énergétiques multi-vecteurs, sera un plus.

Le poste proposé viendra renforcer l’expertise d’optimisation des systèmes multi-énergies de l’équipe OSE par le développement de méthodologies d’évaluation des solutions d’intégration énergétique locales. La personne recrutée étudiera notamment les opportunités de symbioses industrielles avec leur écosystème direct selon une démarche multicritère et multi-échelle pour une décarbonation des territoires et industries associées.

L’intégration de nouvelles technologies énergétiques bas carbone aux systèmes et réseaux multi-énergies des territoires (industriels, urbains, ruraux, mixtes) est un levier important de symbiose territoriale/industrielle, conduisant à la décarbonation recherchée. Elle s’appuie sur une connaissance des procédés et systèmes mis en jeux, et de leurs impacts en contexte opérationnel.

La personne recrutée renforcera ce positionnement en ciblant l’intégration énergétique territoriale des activités industrielles. Cela passera par le développement de méthodologies et d’outils d’évaluation multicritères des procédés et des technologies de production, de conversion ou de stockage, multi-énergie, en réseaux. Ces méthodologies permettront l’évaluation aux différentes échelles (intra et inter sites industriels) de l’existant et des scénarios de transformation (intégration de nouveaux procédés et de technologies émergentes, interactions multi-énergie, …), en s’appuyant sur des indicateurs originaux. La personne recrutée prendra donc part aux développements des solutions de modélisation et d’optimisation multi-échelle pour différents objectifs (pilotage, dimensionnement, évaluation…).

Au sein du département, vous exercerez en tant qu’enseignant chercheur les missions principales de formation, de recherche, de valorisation dans les milieux académiques, industriels, comme à l’international.

Forts de vos compétences scientifiques, votre expérience en conduite de projets vous permettra de développer et participer à des collaborations avec des partenaires du monde économique et académique, au niveau régional, national et international.

Vous contribuez au développement et au rayonnement de l’école par des publications de haut niveau, une dynamique contractuelle et une contribution active à la vie de l’école.

Votre expérience significative dans la conception et l’encadrement d’activités d’enseignements vous permettent de favoriser l’apprentissage par la confrontation des apprenants à des problèmes multidisciplinaires. Vous vous intéressez particulièrement à l’approche par compétences, aux dispositifs pédagogiques innovants, et à la diversification des méthodes d’évaluation.

Votre maitrise de l’anglais vous permet d’enseigner dans cette langue.

Doté d’un réel dynamisme, vous savez développer des synergies et piloter des projets en formation comme en recherche dans un environnement pluridisciplinaire.

Sensible aux enjeux du développement durable et de la responsabilité sociétale, vous agissez de manière éthique et responsable et avez démontré la prise en compte de ces dimensions dans les projets que vous avez portés.

Le Poste est basé sur le campus de Nantes. Des déplacements en France et à l’Etranger sont à prévoir.


Consulter les compétences attendues d’un maître de conférences sur le site de l’école

Niveau de formation et/ou expérience requis :

  • Doctorat dans le domaine Energétique
  • Fonctionnaire appartenant à un corps recruté par la voie de l’École Polytechnique ou de l’ENA ou ancien élève d’une École Normale Supérieure avec expérience professionnelle > à 3 ans
  • Cadre d’entreprise de très haut niveau, avec expérience professionnelle > à 8 ans

Pour déposer votre candidature :

Pour candidater, téléchargez le dossier de candidature ICI et déposez-le via ce site avec l’ensemble des pièces demandées.

Date limite des candidatures : 15 août 2022, 23h59 heure de Paris

Date de l'audition : Septembre 2022

Date de recrutement : 2ème semestre 2022