Offre de stage niveau M2 : Instrumentation et Mesures Physique / Chimie Analytique Environnementale

Job description

Thème : Validation métrologique d’un protocole de génération multi-polluants (physique/biologique/chimique) dans un bâtiment expérimental


Unité d’accueil à IMT Nord Europe : CERI EE

Responsables du stage : Marie VERRIELE DUNCIANU

Nature de l’emploi : Stage M2 / Stage de fin d’étude Ingénieur

Lieu de travail : IMT Nord Europe, campus Bourseul, 941 rue Bourseul, 59500 Douai


Contexte :

Ecole sous tutelle du ministère de l’économie, des finances et de la souveraineté industrielle et numérique, IMT Nord Europe est née en 2017 de la fusion de Télécom Lille et de l’Ecole des Mines de Douai. Elle compte aujourd’hui parmi les plus Grandes écoles d’ingénieurs au Nord de Paris avec plus 2200 élèves, dont un quart d’apprentis, plus de 600 diplômés par an et un réseau de 15 000 diplômés. Elle fait partie de l’Institut Mines Télécom, premier groupe public de Grandes écoles d’ingénieurs et de management de France, et est partenaire de l’université de Lille. IMT Nord Europe a 3 missions principales : former des ingénieurs responsables aptes à résoudre les grandes problématiques du XXIe siècle ; mener des recherches débouchant sur des innovations à haute valeur ajoutée ; soutenir le développement des territoires notamment en facilitant l’innovation et les créations d’entreprises. Parfaitement localisée au carrefour de l’Europe, entre Paris (1h), Londres (1h30), Bruxelles (1h30) et Amsterdam (3h30), IMT Nord Europe - grande école d’ingénieurs et centre de recherche - est au cœur des grandes transformations écologiques, énergétiques, industrielles et numériques.

Localisée sur 2 sites principaux d’enseignement et de recherche, à Lille et à Douai, IMT Nord Europe s’appuie sur plus de 20 000m² de laboratoire pour développer un enseignement de haut niveau et une recherche d’excellence dans les domaines suivants :

  • Systèmes Numériques
  • Energie Environnement
  • Matériaux et Procédés

Pour plus de détails, consulter le site internet de l’Ecole : www.imt-nord-europe.fr

Le stage est à pourvoir au sein du Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation en Energie et Environnement (CERI EE). Le Centre d’Enseignement, de Recherche et d’Innovation Énergie Environnement (CERI EE) mène une recherche académique et technologique au carrefour des transitions écologique et énergétique. Elle se focalise sur la compréhension et la modélisation des phénomènes de transfert, qu’il s’agisse de pollution ou de chaleur, de l’échelle microscopique à l’échelle continentale. Les travaux des équipes consistent dans le développement de méthodes expérimentales, l’analyse des processus et la conception de prototypes.

Deux domaines scientifiques sont couverts par le CERI EE :

- les sciences de l’atmosphère afin d’évaluer l’impact des activités humaines sur les atmosphères extérieures et intérieures, ses conséquences sur la qualité de l’air, le changement climatique et la santé environnementale ;

- l’efficacité énergétique associée à la rationalisation de l’utilisation des matières premières et énergies fossiles ouvrant la voie à des innovations dans des applications multisectorielles pour des systèmes et des composants thermofluidiques optimisés, plus performants et durables.


Missions du stage : Les enjeux du changement climatique et de la transition énergétique ont enclenché une mutation dans la conception des bâtiments. La performance énergétique des bâtiments impose une plus grande étanchéité à l’air et donc un confinement plus important des espaces intérieurs. Par ailleurs, une plus grande attention est accordée à la qualité de l’air intérieur dont les polluants se répartissent selon trois natures : physique, biologique et chimique. De nombreux systèmes de traitement de ces polluants (épurateurs d’air autonomes) sont disponibles sur le marché et accessibles au grand public. Néanmoins, il est nécessaire de renseigner leur efficacité en conditions réelles, et notamment l’influence des conditions d’usage choisies par l’utilisateur (débits de fonctionnement, positionnement dans la pièce) sur les performances du système.

Le CERI EE dispose : (i) d’une pièce expérimentale de 40 m3 (IRINA – Innovative Room for Indoor Air studies) et (ii) d’un pavillon expérimental à énergie positive (BE+). Ces deux infrastructures de recherche permettent d’étudier la qualité de l’air intérieur des bâtiments à l’échelle réelle mais en conditions contrôlées. . Un enjeu majeur des études de la QAI en conditions réelles est de considérer la diversité des polluants présents dans les environnements intérieurs : les polluants gazeux (ou chimique), comme les polluants particulaires (physiques et biologiques). Le préalable majeur à l’évaluation des performances de dispositifs de traitement de l’air réside dans la génération simultanée des différents polluants avec une dynamique et des concentrations maîtrisées. Cet aspect est le point central de ce stage.


Cinq missions principales seront confiées au stagiaire :

- ① proposer en interaction avec l’équipe technique en charge des infrastructures IRINA et BE+ des dispositifs de génération de particules (physiques et biologique), et de gaz, à des niveaux typiques des environnements intérieurs ;

- ②valider la génération des polluants (dynamique temporelle et concentration) par des instruments de mesures de références.

- ③évaluer l’aptitude de systèmes micro-capteurs à renseigner les dynamiques temporelles et les concentrations en polluants générés ;

- ④évaluer l’influence des conditions aérauliques du bâtiment sur la dynamique de concentration des polluants générés.

- ⑤ rassembler au sein d’un document technique les protocoles de génération multi-polluants validés (i) pour la pièce expérimentale IRINA et pour le pavillon expérimental BE+.


Job requirements

Profil du candidat : (Prérequis/ Diplôme)

Etudiante/Etudiant de niveau M2 en Instrumentation et Mesures Physique ou Chimie Analytique Environnementale ; ou Elève Ingénieure/Ingénieur.

Des connaissances spécifiques dans le domaine de la pollution de l’air seront appréciées. Une goût prononcé pour l’expérimentation, l’instrumentation et le développement de méthode est indispensable.

La candidate/Le candidat retenu.e devra faire preuve de dynamisme, d’autonomie et de rigueur. Un bon contact humain et surtout une capacité à travailler au sein d’une équipe internationale sont indispensables.

La candidate/Le candidat doit pouvoir faire preuve de très bonnes capacités rédactionnelles, en français comme en anglais.


Aptitudes
Gestion de projet Rédaction et communication en français et en anglais


Compétences

Expérimentation

Instrumentation analytique


Connaissances

Pollution de l’air

Qualité de l’air intérieur


Conditions :

Le stage est à pourvoir à compter de janvier – mars 2023 pour une durée de 6 mois.


Renseignements et modalités de dépôt de candidature :

Pour tout renseignement sur le stage, merci de vous adresser à

Marie VERRIELE DUNCIANU, marie.verriele@imt-nord-europe.fr

Pour tout renseignement administratif, merci de vous adresser à la Direction des Ressources Humaines : jobs@imt-nord-europe.fr

Les offres de stage sont ouvertes à toutes et tous avec, sur demande, des aménagements pour les candidates/candidats en situation de Handicap.


Date limite de candidature : 30/11/2022